Derniers sujets
» Instruments dans la descente du cockpit
Hier à 16:39 par Mandrake

» Plan du safran
Hier à 16:27 par Mandrake

» Pour les fanatiques du bahia et plus si affinités
Jeu 6 Déc - 11:54 par yves

» Polaires du Bahia
Mar 27 Nov - 18:35 par Eric à alésia

» Sens de montage des haubans sur leur cadène
Ven 23 Nov - 22:57 par Gilles de Saint Nazaire

» Site Nautikal Trek
Ven 23 Nov - 15:44 par Mandrake

» Site Petits Voiliers
Ven 23 Nov - 15:37 par Mandrake

» Équipier en Bretagne
Jeu 22 Nov - 23:08 par Yema

» Marin en bretagne
Mar 20 Nov - 12:49 par Stephane-Vabag


Nouvelle GV de Bahia

Aller en bas

Nouvelle GV de Bahia

Message par Eric à alésia le Mar 18 Sep - 20:41

Ce sujet est issu du précédent forum. Toutes les contributions qui l’accompagnaient ne sont peut-être pas reproduites ici mais il peut à nouveau être enrichi par votre participation.

Renardch7 27 mai 2017

J'ai oublié de demander Eric : Tu l'as fait faire où ta nouvelle GV ? quelles options ? une idée de prix? merci

Eric à Alésia 27 mars 2017

J'ai fait faire la GV par la Voilerie Rochard ( http://www.voilerie-rochard.fr/ )

A l'achat du canot je leur avais déjà envoyé ma GV pour la pose d'une seconde bande de ris et j'avais été très content de leur boulot.
Pour une Gv comme pour le reste, je voulais de la simplicité/fiabilité et qualité, donc pas de tissus "exotiques" certes plus performants mais aussi plus fragiles et pas de suréquipement avec une voile lattée et chariots sur roulements qui ne se justifient pas à mon avis pour cette taille de canot.

Voilà le descriptif par copier/coller du devis:

- 1 GRAND VOILE HAUTURIERE DE 11,50 m² :

Qualité et montage
• Tissu Dacron 1er choix Polyant®️ en 240 g/m²
• Assemblage double coutures avec fil traité anti-UV
• Coupe cross-cut horizontale
• Guindant : montage ralingue intérieure cousue sur bande de renfort par trois coutures puis pose de coulisseaux composites faibles frictions sanglés à la main à travers les oeillets sertis.
• Bordure : montage ralingue intérieure cousue sur bande de renfort par trois coutures

Equipements de série
• Têtière aluminium traitée anti-corrosion sertie par 2 cosses inox et rivetée
• 2 bandes de ris avec œillets de presse inox et œillets de garcette sur double renfort
• 2 oreilles de chien dites « prises de ris rapides » (2 anneaux inox montés sur sangle tubulaire haute résistance à travers œillets d’amure)
• Nerf de chute avec sortie à chaque ris munie de taquet coinceur
• 4 fourreaux de latte imperdables avec tenseur de latte et protection sur voile
• 4 lattes en fibre de verre de 30 x 3 mm avec 8 embouts de protection
• Bande de visualisation, penons
• Œillets inox sur Ecoute et Amure
• 4 à 5 renforts orientés et dégressifs à large recouvrement cousus aux trois points : amure, écoute et drisse
• 1 coulisseau surdimensionné pour sécuriser les efforts du point d’écoute
• Renforts de protection en cuir sur l’œillet de presse inox amure et écoute
• 1 sac de rangement

Le prix était de 996 € mais, commandée en novembre 2016 ils m'ont fait une remise hivernale à 895 €.

Renardch7 28 mai 2017

Belle grand voile bien réfléchie . Je n'ai jamais trop compris l'utilisation des "oreilles de chien". Sur mon Bahia c'est une grand voile à un ris , tu as dû changer la bome ou juste la modifier ?

Eric à Alésia 28 mai 2017

Pas de changement de bôme car elle est équipée de deux paires de réas pour les bosses de ris.
Une seconde bande de ris est à mon avis indispensable et je m'en sert au moins une fois chaque saison.
J'avais même un peu pensé à une troisième mais après réflexion j'ai finalement renoncé car le canot manquerait beaucoup trop de puissance car en général quand elle devrait servir c'est qu'il y a de la mer.
Comme je n'ai pas d'enrouleur et n'en voudrais pas, je suis équipé de bonnes voiles d'avant qui restent près du pont lors quelque soit leur surface (et l'absence d'enrouleur facilite aussi le matage en solo).
J'ai un génois, un foc inter, un foc 1 et un tourmentin.
Si un jour je me fait piéger dans du vent fort (8 ou +) alors ce sera la fuite avec seulement le TMT car de toute façon pas question de remonter au vent.

Les oreilles de chien, je n'ai jamais pratiqué mais je crois que cela devient un "standard".
Elles évitent que la toile ne soit trop pliée juste sous l’œillet en prise sur le croc surtout pour le second ris quand il y a déjà la toile du premier mais il faut absolument prévoir un système élastique provisoire pour maintenir l’œillet de l'oreille dans le croc, le temps de retourner au cockpit pour re-hisser.


avatar
Eric à alésia

Messages : 126
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 54
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum