Derniers sujets
» Instruments dans la descente du cockpit
Hier à 16:39 par Mandrake

» Plan du safran
Hier à 16:27 par Mandrake

» Pour les fanatiques du bahia et plus si affinités
Jeu 6 Déc - 11:54 par yves

» Polaires du Bahia
Mar 27 Nov - 18:35 par Eric à alésia

» Sens de montage des haubans sur leur cadène
Ven 23 Nov - 22:57 par Gilles de Saint Nazaire

» Site Nautikal Trek
Ven 23 Nov - 15:44 par Mandrake

» Site Petits Voiliers
Ven 23 Nov - 15:37 par Mandrake

» Équipier en Bretagne
Jeu 22 Nov - 23:08 par Yema

» Marin en bretagne
Mar 20 Nov - 12:49 par Stephane-Vabag


Prévision d'achat d'un Start6 ou Bahia

Aller en bas

Prévision d'achat d'un Start6 ou Bahia

Message par Eric à alésia le Ven 14 Sep - 17:26

Ce sujet est issu du précédent forum. Toutes les contributions qui l’accompagnaient ne sont peut-être pas reproduites ici mais il peut à nouveau être enrichi par votre participation.

Niczouille 13 dec 2011

bonjour, voilà je souhaite acquerir un bahia ou start 6, et je voulais savoir s'ils conviennent bien à mon programme d'utilisation.
donc se serait mon premier habitable, je suis en haute savoie , je n'ai pas de place dans un port, et je souhaite pouvoir aller naviguer sur lac en mediterrannee pour 2-3 jours( we prolongé) et en vacances l'éte bretagne ou autre.
mes questions se portent surtout sur le transport, la facilité de mise a l'eau (sans grutage forcement), et le matage. Je possede un transporter vw 105 CV d'environ 1T7.
est ce que ce programme est compatible avec se genre de bateau, où suis je optimiste?
peut on naviguer à 5 desusus?

merci pour toutes vos réponses qui m'aideront à faire le grand saut!

Ababa 13 dec 2011

Bonjour,

Concernant le transport sur route, ton véhicule semble bien convenir car le Bahia+remorque+chargement pour croisière pèse entre 1 et 1,3 tones. C'est encombrant (largeur du bateau sur les petites routes) mais il se tracte facilement.
Pour la facilité de mise à l'eau cela dépend beaucoup de la "qualité" de la cale, personnellement la mise à l'eau c'est toujours bien passé.
Pour le matage si on est deux personnes et face au vent c'est sans grande difficulté, tout seul c'est plus sport ! Il faut s'aider d'un système comme tu pourras le voir sur le site.
Entre le moment ou j'arrive à la cale de mise à l'eau et le bateau prêt à naviguer il me faut 2 heures quand je suis bien organisé.
Pour moi actuellement c'est plutôt des WE de 3 à 4 jours et 3 semaines de navigation l'été en famille (2 adultes / 2 enfants). Quand il fait beau, cela se passe très bien, le bateau permet d'aller dans des lieux magiques, après de belles navigations. Toute la famille aime et en redemende. L'été nous alternons mouillages sauvages pour l'aventure (ce bateau permet vraiement d'aller dans des petits coins magnifiques hors des sentiers battus) et le confort des ports pour la douches/WC/avitaillement.
Naviguer à 5 voir 6 c'est possible mais que pour des sorties à la journée et beau temps.
Cela fait maintenant 3 ans que nous avons ce bateau, et nous sommes très content de ce qu'il nous apporte ...

Niczouille 13 dec 2011

deja merci pour ta reponses,je voulais savoir les points qu'il faut regarder avant d'acheter: les points faibles
de plus c omment se comporte t il avec du vent force 5 voir plus (au cas où) et avec de la mer?
merci

Scampi33 14 dec 2011

Force 5, tu restes à la maison. Sinon c'est deux ris et tourmentin. A part ça, que du bonheur, a condition de réduire assez tôt car c'est un dériveur. Trop toilé, il dérape et n'avance pas.
En régate, il gagne tout en HN. Enfin presque.

Eric à Alésia 14 dec 2011

Bonjour Niczouille,

- Pour tracter un Bahia ou Start6 ton Transporter VW fera l'affaire en puissance et en poids mais regarde le PTAC et si tu rajoutes 1300 kg de Ptac de remorque je suis sûr que tu dépasseras les 3.5t donc auras besoin du permis Eb. (Avec mon Caddy VW je dépasse de 51 kg...).

- La mise à l'eau à partir de la remorque se fait par certains. Pour moi également loin de l'océan (700 km) je ne veux pas mettre en péril la fiabilité de la remorque en tant que véhicule routier. Il suffit d'observer comment se passent les mises à l'eau sur une cale quelconque pour en être convaincu. Donc le grutage s'impose, à intégrer au coût des vacances. Pour des sorties plus fréquentes, cela revient cher.

- Les préparatifs avant la mise à l'eau (comprenant le mâtage que j'effectue seul) me prennent plus de 2 heures, plutôt 5 mais c'est une fois par an, avec beaucoup de prudence et encore plus de perfectionnisme. Je vise la qualité optimale pour pouvoir vraiment avoir confiance en mer et en demander beaucoup au canot. Pour cela je passe aussi du temps à assurer tous les anneaux brisés.
Les préparatifs sont longs aussi parce que le mat est posé nu sur le bateau pour la route (pour éviter le "bringuebalage" des barres de flèche et le bridage des câbles avec des rayons de courbure trop courts).
Mon système de mâtage me prends du temps à installer également mais rend la manip facile quelque soit le vent.
Autant de boulot pour un weekend me parait pas "rentable".

- Naviguer à 5 sur un Bahia ou Stat6 (ou sur tout transportable) est possible sur deux ou trois jours, par beau temps et pour des étapes courtes (4 ou 5 heures) sinon l'ambiance va vite virer...

- Concernant l'aptitude à encaisser le vent ou la mer, l'expérience m'a montrée qu'au delà du 6 il ne faut pas espérer remonter au vent (avec la toile du temps bien sûr).
La limite arrive plus vite cause de la mer, difficilement transcriptible.
Si le clapot est court ou désordonné, la remontée peut-être difficile même par mer PA, souvent impossible par mer A. Dans ces conditions il faut être très très motivé pour supporter et même si, cela fatigue beaucoup au bout d'une dizaine d'heures.

Du travers au portant on peut faire ce que l'on veut en restant prudent. Si c'est un peu chaud il faut encore plus de prudence et d'application pour tout, naviguer avec le panneau du bas fermé et verrouillé et impérativement toujours s'attacher.
La saison dernière je me suis senti un peu limite au travers en sortant de Lampaul avec des vagues qui atteignaient les Bdf... et plus tard la limite à été celle du spi avec une mer belle dans le Perthuis Breton, un plein soleil mais du 6 en vent arrière....

- Concernant les points faibles, les seuls que je connaisse pr le Bahia sont l'état de la liaison pont/cadène de haubans et l'usure du vit de mulet et certains Start6 ont des problèmes de dérive (nombreux fils à consulter sur le forum).

Bonne réflexion et peut-être à bientôt sur l'eau

Niczouille 14 dec 2011

merci vraiment pour ces renseignements, c'est vrai qu'in souhaite quand meme faire quelques we (notamment sur le leman) et donc je pense que je ferais des mises a l'eau plustot que le grutage; cependant je ne sais pas comment ça marche le grutage: on doit prendre rendez vous ou on peut le faire quand on veut? combien coute en moyenne un grutage?merci

Eric à Alésia 14 dec 2011

Je ne connais pas le Léman ni ses conditions de grutage, seulement certains ports atlantiques.
Le coût dépend du poids du bateau mais surtout de l'endroit.
A titre d'exemple 80 euros au Crouesty et 49 euros à Hendaye.

Dans certains ports il existe aussi des grues électriques en self service dont le coût correspond au temps d'utilisation.
Cela doit être moins cher mais je n'ai pas osé avoir la responsabilité de la manip avec mon canot à 5 m au dessus de l'eau (surtout pour la sortie de l'eau avec le positionnement des sangles moins facile à contrôler).
Renseigne toi pour le Léman.
En principe une réservation quelques jours à l'avance avec un RV ou parfois la veille selon l'affluence est à prendre.

Si les sorties weekend sont envisagées sur le Léman c'est peut-être jouable avec une mise à l'eau depuis la remorque à condition d'avoir une remorque généreusement équipée de galets de guidage et une pente de cale assez raide. L'avantage c'est que tu es en eau douce ce qui fait moins de dégâts.

Il n’empêche qu'il faudra contrôler plus régulièrement encore les graissages des moyeux et gaines de frein. Ce n'est pas compliqué mais reste un truc à faire en plus si tu veux pouvoir compter sur la remorque pour faire de la route.

Milo 14 dec 2011

Une cale de mise à l'eau peut être payante (certaines le sont sur le Léman).
Comme indiqué par Eric le grutage dépend du poids du bateau, de sa longueur, parfois de la saison et diffère selon les ports.
Par exemple pour un Bahia ou un Start6 c'est 58.80€ la manutention au port de La Rochelle, 78€ à Bormes les Mimosas en juin

Scampi33 16 dec 2011

Pour la mise à l'eau et la sortie sur cale de mise à l'eau, surtout ne pas mouiller les roues plus que la hauteur des pneus. Car attention : gare aux tambours de freins, aux roulements et aux câbles de freins. la rouille, ne pardonne pas.

Toniocontact 20 janv 2012

Salutations nautiques et bienvenu dans la start6 académie (ou du moins j'espère bientôt):

As-tu vu qu'il y a un start 6 très bien équipé à vendre depuis début 2012 sur le site ?
A priori alléchant.
pour la navigation c'est un petit voilier donc au-delà de 5 en mer près délicat voire impossible s'il y a de la mer (ou bien vitesse réduite à ~2nds). Sur lac cela peut se gérer...
Pour la mise à l'eau elle est très simple depuis une cale, mais l'embrayage peut souffrir à la remontée (750kg+équipement+remorque, c'est déjà lourd).
Pour le matage, je conseille pour 300€ le système de Compass
Je l'ai vu fonctionner cet été dans le golfe pendant que nous souffrions (et le pieds de mat aussi) à mâter. C'est top!
On peut naviguer à 5 et même coucher à 5 (je l'ai fait à 6 avec 3 jeunes enfants (moi+3 enfants dont un en travers dans la cabine avant), même si c'est mieux à moins.
Vérifier la liaison pont cadènes voire les vissage intérieurs des cadènes qui sur le mien ont tendance à se déssérer (vérif annuelle de précaution).
Avec tout ça, il ne te reste plus qu'à embarquer, que du bonheur!

Antoine
avatar
Eric à alésia

Messages : 126
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 54
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum