Derniers sujets
» Instruments dans la descente du cockpit
Hier à 16:39 par Mandrake

» Plan du safran
Hier à 16:27 par Mandrake

» Pour les fanatiques du bahia et plus si affinités
Jeu 6 Déc - 11:54 par yves

» Polaires du Bahia
Mar 27 Nov - 18:35 par Eric à alésia

» Sens de montage des haubans sur leur cadène
Ven 23 Nov - 22:57 par Gilles de Saint Nazaire

» Site Nautikal Trek
Ven 23 Nov - 15:44 par Mandrake

» Site Petits Voiliers
Ven 23 Nov - 15:37 par Mandrake

» Équipier en Bretagne
Jeu 22 Nov - 23:08 par Yema

» Marin en bretagne
Mar 20 Nov - 12:49 par Stephane-Vabag


Changement de voile d'avant

Aller en bas

Changement de voile d'avant

Message par Eric à alésia le Lun 17 Sep - 20:49

Ce sujet est issu du précédent forum. Toutes les contributions qui l’accompagnaient ne sont peut-être pas reproduites ici mais il peut à nouveau être enrichi par votre participation.

Jacques 9 mars 2010

Tant que j'y suis, puis-je poser une question supplémentaire : comment vous y prenez vous pour changer de foc (toujours en solo et sans PA) ? Peut-on par exemple envisager de venir vent debout, filer la drisse de foc et aller à l'avant en laissant le bateau "en panne" sous GV laissée bordée et barre livre comme je l'ai lu quelque part, sans que le bateau se mette à jouer les toupies sur lui-même ?

A bientôt


Jacques

Yves 9 mars 2010

bonjour
pour le foc:
j'ai fait faire un foc en tete 110% a ris, je ne change pas de foc mais je prend un ris dedans.
en solo, je borde la grandvoile a fond, la barre est stabilise au milieu avec un sandow a crochet qui passe par dessus comme un A, j'insiste sur le sandow et non un bout car cela permet de tirer sur la barre avec le sandow sous tension.
le bahia se maintien autour du face au vent et je fais ma manoeuvre de foc.
bon vent
yves

Eric à Alésia 9 mars 2010

Sans foc à ris, ça marche bien aussi:
Barre maintenue par le pilote maison le changement se passe très bien la plupart des fois.
La GV seule tant à faire lofer et mon poids à l'avant plutôt à faire abattre donc finalement le canot reste assez bien en équilibre.
Quand la mer est forte, il arrive parfois que cela parte en vrac à l'abatée et je dois alors tout laisser sur place pour venir reprendre le bateau en main à la barre.
Si les conditions sont difficiles et/ou que je suis fatigué, je commence par rentrer la voile initiale jusqu'à la laisser tomber dans le carré avant de repartir endrailler la seconde.
C'est un peu plus long mais fait moins de tissus à gérer.
Si tout va bien j'endraille la suivante sous la première et ne vais qu'une fois à l'avant. Pour faciliter cette manip, j'ai bricolé un double croc d'amure (http://start6.heberg-forum.net/ftopic173_double-croc-amure-foc.html).
Pour limiter les risques de passage de la voile à l'eau, selon l'allure je ne choque que juste ce qu'il faut d'écoute avant d'affaler.
Et puis bien sûr, à partir du moment où je remplace l'inter par le Foc (ne reste ensuite que le TMT), mon harnais est capelé pendant toute la manœuvre.

Jacques 10 mars 2010

Bonsoir tout le monde,

Merci encore pour vos conseils.

J'avoue être un peu "bluffé" par le pilote maison d'Eric ; moi qui croyait que le coup de la barre amarrée ne marchait qu'au près ! En relisant un autre fil, j'ai vu que vous en serviez même pour empanner le spi. A votre avis, cela est dû au principe de l'amarrage "élastique" ou aux qualités propres du bateau ?

A bientôt


Jacques

Eric à Alésia 10 mars 2010

Salut Jacques,
(on se dit tu ici Wink )
Moi aussi j'ai également été épaté en découvrant comme cela marche bien!
J'espérais pouvoir compter dessus surtout aux allures proches du vent mais ça marche (presque ) tout le temps, sauf avec de la mer forte sur le trois quart arrière.
Le bahia est un canot bien équilibré pour peu que l'on soigne les réglages mais le plus vient bien sûr des élastiques qui autorisent des mouvements du safran dus aux vagues tout en sachant rester fermes.
Il faut juste tâtonner un peu pour trouver le réglage/tension/diamètre en fonction du vent et de la mer.
Ce qui est sûr en tout cas, c'est, hormis au près, qu'une barre amarrée par un bout ne marche pas du tout, d'où la complète inutilité du "contrôleur de barre" (visible chez AD) que j'avais acheté avant.
Sous spi , mon pilote marche bien puisque le bateau est bien tiré mais j'ai parfois un peu de mal lors des installations des pare-bat pour préparer une entrée de port (pas sous spi évidement!)car même si je ne suis pas bien lourd, parfois la gite supplémentaire provoque un changement de cap et une belle pagaille.
Bon il y aurait toujours la solution de faire ça tranquillement à la cape, mais la plupart de temps je prends le risque quand même, et des fois c'est un peu le bazar

Jacques 11 mars 2010

Merci pour tes explications, Eric.

Bonne soirée



Jacques
avatar
Eric à alésia

Messages : 126
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 54
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum