Derniers sujets
» Instruments dans la descente du cockpit
Hier à 16:39 par Mandrake

» Plan du safran
Hier à 16:27 par Mandrake

» Pour les fanatiques du bahia et plus si affinités
Jeu 6 Déc - 11:54 par yves

» Polaires du Bahia
Mar 27 Nov - 18:35 par Eric à alésia

» Sens de montage des haubans sur leur cadène
Ven 23 Nov - 22:57 par Gilles de Saint Nazaire

» Site Nautikal Trek
Ven 23 Nov - 15:44 par Mandrake

» Site Petits Voiliers
Ven 23 Nov - 15:37 par Mandrake

» Équipier en Bretagne
Jeu 22 Nov - 23:08 par Yema

» Marin en bretagne
Mar 20 Nov - 12:49 par Stephane-Vabag


Le spi en solo

Aller en bas

Le spi en solo

Message par Eric à alésia le Lun 17 Sep - 20:53

Ce sujet est issu du précédent forum. Toutes les contributions qui l’accompagnaient ne sont peut-être pas reproduites ici mais il peut à nouveau être enrichi par votre participation.

Jacques 17 mar 2010

Bonsoir,

J'ai beaucoup apprécié vos réponses quand je vous ai posé des questions sur la prise de ris et le changement de foc en solo.

Puis-je maintenant vous demander comment vous faites pour envoyer, affaler ... et surtout empanner le spi en solo, avec ou sans pilote ?

J'ai eu l'occasion de découvrir quelques "secrets" des "figaristes", comme la drisse à la mer pour l'affalage ou la GV bordée dans l'axe avant l'empannage, mais je suis sûr que vous avez d'autres astuces.

Merci d'avance

Cordialement


Jacques

Eric à Alésia 17 mar 2010

en solo et sous "pilote":

- pour l'envoi:
Je prépare tout tranquillement toujours sous génois pour garder de la stabilité de cap.
Le bras est tourné en position réglé (tangon travers au vent apparent) sur un taquet, l'écoute également mais à son extrémité afin que lors de l'envoi le spi ne soit pas bordé au hissage et que l'écoute en fouettant ne s'échappe pas de sa poulie, le barber au vent réglé court, celui sous le vent long.
Quand tout est prêt, en solo je préfère affaler le génois même si je sais qu'il limite le gonflement précoce du spi et surtout le risque de coquetier, mais cela fait moins de manœuvres à régler une fois le spi en l'air.
Je hisse rapidement, prérègle pour qu'il se tienne correctement, attend un moment pour m'assurer de la stabilité du canot puis vais à l'avant récupérer le sac dans le balcon.
Enfin je peaufine les réglages.

- Pour empanner:
Classique après un moment bien stabilisé au vent arrière, je décroche le tangon de l'anneau du mât, le frappe sur l'écoute qui va devenir le bras et fais le contraire avec son autre extrémité.
Le génois déjà affalé simplifie un peu le terrain de jeu sans risque de tricotage avec la contre-écoute.
Parfois, à cause d'une vague plus grosse ou d'une saute de vent, la GV décide d'empanner quand je suis à l'avant alors je laisse tout sur place pour revenir corriger Roule des yeux Embarassé .
De retour das le cockpit, j'empanne la GV puis je reprends les réglages.

- Pour affaler je me met au petit largue avec le tangon proche de l'étai et je pars à l'avant ouvrir le mousqueton d'amure (avec la garcette terminée par une boule en plastique qui va bien sur le piston du mousqueton).
Je reviens dans le cockpit alors que le spi est en drapeau et dans la descente, j'affale doucement en attrapant la voile sous la bôme, en pensant aux bdf et en fourrant le spi dans le carré.
Reste à retourner à l'avant pour ranger le tangon, la balancine, le HB, les écoutes sur le balcon puis à l'arrière, tourner et lover les écoutes et les barbers et enfin après avoir renvoyé le génois ranger le spi dans son sac.

En bref c'est plutôt facile mais faute de main d'œuvre y a du boulot! ...
mais c'est beau et ça avance!

Jacques 17 mar 2010

Merci pour ta réponse détaillée, Eric !

je vois que tu préfères, à l'affalage, aller à l'avant pour ouvrir le mousqueton du bras ; a priori, je pensais qu'il était plus simple de larguer le bras en grand sans quitter le cockpit, mais tu as certainement de bonnes raisons.

Et une fois encore, ton "pilote maison" m'impressionne vraiment ...

A +



Jacques

Eric à Alésia 18 mar 2010

Oui à l'affalage je préfère aller à l'avant pour ouvrir le mousqueton du bras plutôt que de le larguer car étant au petit largue, si je le laisse partir, c'est d'abord le tangon qui va venir frapper l'étai.
Si en plus une coque se forme sur le bras et bloque le passage dans la mâchoire du tangon, ce dernier va peser fort sur l'étai et puis si tout file comme il faut, le bras finira à la baille... ce qui n'est pas grave mais me plait guère.

Yves 18 mar 2010

bonjour
je prefere faire mes manoeuvres sous spi depuis le cockpit.
je garde ainsi la barre a porte de main.
souvent a l allure grand largue foc hisse plutot borde pour eviter les tours du spi autour l etai, et diminuer au max le vent apparent.
je hisse avec le spi dans la cabine.
j'affale le spi dans la cabine, d abord en larguant completement le bras.
les ecoutes de spi sont assez longues pour faire le tour du bateau.
je ne me deplace sur l'avant que pour les manoeuvres obligatoires de tangon notamment l empannage.

bon vent
yves

Jacques 18 mar 2010

Merci encore pour vos "tuyaux".

Une petite question pour Yves : quand tu dis "je hisse avec le spi dans la cabine", peux-tu préciser un peu ? Le sac de spi est je suppose placé dans la descente, mais comment fais-tu pour hisser :
Tu laisse le bras et l'écoute choqué pendant que tu hisses
ou, au contraire, avant de hisser, tu amènes d'abord le point d'amure en butée contre le tangon en raidissant le bras.

Merci d'avance et à +



Jacques

Yves 19 mar 2010

bonjour
le tangon est a poste.
le spi est dans la cabine sorti du sac.
les ecoutes sont a postes sur les taquets.
le bras de spi est regle avec le bras de spi juste sortie sur le pont, le point d'ecoute est libre avec l ecoute choque au max, ainsi le spi peut se mettre en drapeau si pb.
je hisse le spi, j'ai fait une marque sur la drisse.
je reprend le bras de spi.
je reprend l ecoute.
puis on affine le reglage.

pour l affalage:
je prend l ecoute sous la bome
je choque completement le bras de spi
j affale le spi directement dans cabine.
bon vent
yves

Jacques 19 mar 2010

Merci encore pour les précisions, Yves.

A bientôt


Jacques
avatar
Eric à alésia

Messages : 126
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 54
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum