Forum dédié aux Start 6 et Bahia
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Panneau de pont
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptyAujourd'hui à 0:27 par Yema

» Remorque routière pour Bahia.
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptyLun 3 Aoû - 0:01 par Yema

» VHF fixe ou portable avec ou sans AIS ?
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptyJeu 30 Juil - 10:32 par renardch7

» Bienvenue à Jean-Luc
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptySam 25 Juil - 23:23 par Yema

» Bienvenue à Martin49
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptyVen 24 Juil - 9:19 par Yema

» Contreplaqué marine tout MOABI pour fabrication dérive, safrans, ou autre
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptyMer 22 Juil - 8:20 par Moglia Michel

» Contreplaqué tout MOABI pour fabrication dérive ou safran
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptyMer 22 Juil - 8:14 par Moglia Michel

» Grand voile Start 6
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptyLun 20 Juil - 22:52 par Rysiek

» Refit peinture pont
[Message récupéré] Puit de dérive gonflé EmptyJeu 16 Juil - 14:30 par Mandrake

Le Deal du moment : -40%
– 40% sur la Table basse rectangle TIME – ...
Voir le deal
59.99 €

[Message récupéré] Puit de dérive gonflé

Aller en bas

[Message récupéré] Puit de dérive gonflé Empty [Message récupéré] Puit de dérive gonflé

Message par Mandrake le Dim 30 Sep - 18:05

Ce sujet est issu du précédent forum. Toutes les contributions qui l’accompagnaient ne sont peut-être pas reproduites ici mais il peut à nouveau être enrichi par votre participation.


edy 22


Apres avoir mis mon start 6 sur ber et enlevé la derive. Je me suis apercu que le puit de derive est gonflé de 5 a 8mm du cote tribord. cele empeche la descente comme la remonté de derive.
J'ai vu que ce probleme et recurant sur le start 6, pouvez vous m'indiquer le moyen de resoudre ce probleme.


start6valence 22


Retirer toute la grenaille (rouillée qui sert de lest et qui avec l'humidité finie toujours par s'oxyder, gonfler (3 fois son volume) et déformer l'époxy du plancher et rétrécire le logement de dérive essentiellement avec coincement possible !.
=> La remplacer par des rouleaux de plombs concentrés autour de la dérive
GAV, un proprietaire de Start6 a commencé l'operation.......
Je ne sait pas quel chantier accepte ce boulot et à  quel prix, mais il semble que cela soit LA SOLUTION.
Plus simple = raboter la dérive de 8mm de chaque coté


gav 25


C'est la solution.
Pas la peine de raboter la dérive. Je pense que c'est inutile. A mon avis, c'est le puits qu'il faut assainir.


PYCH 25


Peux tu nous dire si la paroi du puit de dérive est revenue en place, après que tu ai enlevé la grenaille du lest, ou si tu as du faire autre chose?
Je pense qu'il faut également trouver une solution pour étancher les face interne du puit de dérive, sinon celà  va recommencer. comment fais-tu?
Un compagnon d'infortune, PYCH


PYCH 28


Mon chantier m'ayant clairement signifié qu'il était incapable de réaliser les travaux nécessaires, il faut que je prenne les choses en main. Je dois dire que en arriver là  fin février après 3.5 mois de chantier, me "met un peu les nerfs".
J'ai fait les constatations suivantes:
1- la paroi tribord du puit de dérive est gonflée de 3.5 à  4 mm, celà  empiette sur les 4 cm de largeur du puit, et celà  sur une zone que j'évalue à  15 cm de longueur (c'est moins que le jeu théorique dont on dispose pour les 2 cotés)
2- la dérive mesure 3.3 (donnée figurant sur le plan à  3.4 cm que j'ai mesuré au plus épais, soit 6 mm au total de jeu, et théoriquement 3 mm de jeu de part et d'autre.
3- les cales de part et d'autre de l'axe sont d'épaisseur différentes pour un total de 16 mm, selon le plan elles sont d'égales épaisseur, sans que je sache de quel coté était la plus épaisse. Par contre, les cales de guidage, sont de mème épaisseur de part et d'autre ??? Rien que celà  laisse entrevoir que la dérive ne descendait pas à  la verticale.
Toujours théoriquement, on a trois possibilités d'intervention, deux qui reviennent régulièrement sur le site, diminuer l'épaisseur de la dérive et déposer le lest pour redresser la paroi du puit. la troisieme serait de jouer sur une différence d'épaisseur des cales (axe et guidage)
dans le premier cas, on ne résoud rien, ça resoud le problème provisoirement, en attendant un nouveau gonflement.
dans le deuxieme cas, c'est un boulot énorme, dans lequel s'est engagé GAV.
Dans le troisieme cas, on ne résoud pas plus le problème, mais c'est moins compliqué que le premier cas.
Je me demandais si on ne pourrait pas simplement raboter la face interieure du puit de dérive, sur quelques mm, et refaire un époxy afin d'assurer la protection du matériaux contre l'humidité, en associant cette intervention à  un callage d'épaisseur différente, par exemple passer de 8 à  6 mm coté babord et de 8 à  10 coté tribord.
Autre hypothèse, repousser la paroi avec un effet de levier en s'appuyant sur le bord opposé (protégé ) ou sur le timon de la remorque. puis refaire l'étanchéité à  l'époxy
Les cales actuelles sont en nylon, j'ai trouvé du polypropylène (petites planche à  découper de cuisine en 6mm, 9 et 11 mm) qui pourraient faire l'affaire, également des patins en teflon pour faire glisser les meubles.
Resterai le remontage de la dérive. le mieux serait un engin de levage, portique, manitou, grue, tractopelle etc... sinon....?


start6valence 28


Petit prix car lest a changer ( devis chantier 1700eu )
Lien mort
Ca n'arrange pas les affaires, mais cela montre que le probleme touche tous les bateaux


milo 01 Mar 2009


Pych, j'ai tenté de te joindre plusieurs fois mais je tombe systématiquement sur ton répondeur Crying or Very sad
Compte tenu de la faible épaisseur des parois du puits je ne pense pas qu'il soit envisageable de raboter l'intérieur. La peau intérieure du puits est composée d'un couche de mat 300 et 2 couches de mat 600 ce qui représente 1,5 mm maxi. raboter de quelques mm reviendrait à  éventer ton puits. Quid de la réfection ensuite? Si c'est juste un gelcoat à  refaire c'est possible avec un rouleau patte de lapin, ça se pose comme de la peinture. Par contre refaire une stratification à  cet endroit relève de l'impossible. Il est à  mon avis plus facile de découper totalement le puits et d'en refaire un neuf.
Le calage au niveau de l'axe n'est pas hyper important, tu peux très bien mettre 8 mm de chaque coté, ce sont le patins nylon qui font le guidage. Une fois ceux ci adaptés au puits il est possible de glisser de larges rondelles de 1 mm découpées dans du plastique de part et d'autre de l'axe en chassant celui ci sur un coté puis l'autre et de faire des essais de relevage.
Pour tes patins, le polypropylène convient. Je crains que tu ne trouves pas de colle pour le téflon, je n'ai personnellement pas pris le risque d'en mettre de peur de les perdre rapidement.
Citation :
Resterai le remontage de la dérive. le mieux serait un engin de levage, portique, manitou, grue, tractopelle etc... sinon....?


Pour ajuster les patins il va te falloir remonter, déposer la dérive plusieurs fois. Il y a toujours un risque d'intervenir sur un bateau suspendu. L'idéal est de disposer de bers et d'un moyen de levage pour la dérive (cric roulant) et de bras pour positionner la dérive et placer l'axe. Ne disposant pas de ce type de matériel j'ai reposé ma dérive chez un pro qui disposait d'un pont. Il restait aux commandes pendant que nous étions deux à guider la dérive sa pointe en appui sur le sol. La dérive n'était pas déplacée, c'était le bateau qui bougeait et montait ou descendait. Une fois le trou de dérive à peu prés dans l'axe je glissais une tige de 10 mm de diamètre que l'on chassait ensuite avec l'axe définitif en ajustant un peu mieux la dérive.


PYCH 02 Mar 2009


ci joint une photo de mon puit de dérive prise par en dessosu de la remorque Lien mort
puis j'ai repris cette photo et l'ai mise à  l'échelle et j'ai mesuré l'excroissance :Lien mort
j'espere que ces images sont passées
pych



PYCH 27 Avr 2009


ça y est, j'ai remonté ma dérive. sans l'aide d'un palan, d'un engin de levage ou autre gros matériel
J'ai fait cela en laissant le bateau sur la remorque,
ingrédients:
deux chandelles
un petit cric bouteille
quelques calles de bois de différents épaisseur,
deux ou trois agglomérés de béton
quelques buches initialement destinées à  la cheminée,
un carton ondulé
deux chevrons
deux cles plates de 17
deux amarres
1/ en jouant sur la roue jockey bloquer la remorque, j'ai mis deux chandelles sous la traverse arriere de la remorque, puis remonté la roue jockey, et glissé un agglo sous la flèche dde la remorque
2/ j'ai tiré le cable de manoeuvre de la dérive en supprimant deux ou trois tours du bout sur le tambour ç l'intérieur du bateau, et j'ai prolongé le bout de manoeuvre par une écoute afin de pouvoir reprendre le mou sans remonter à  bord.
3/ à  l'aide du cric , j'ai repoussé le bateau sur l'arrière de la remorque d'environ 20 cm afin de dégager l'étrave de la butée avant de la remorque
4/j'ai soulevé l'arriere du bateau de quelques cm avec le cric (posé en appuis sur des cales) et ai reposé le pied de quille sur une cale posée en travers , entre les deux poutres du timon de la remorque
5/ ensuite j'ai démonté les rouleaux en arriere de l'essieux de la remorque
6/ par petites touches de quelques cm, alternativement devant et derriere, j'ai remonté le bateau en le callant à  chaque fois à  partir des chandelles de la remorque en utilisant les diverses cales prévues pour éviter qu(il ne bascule, et avec des cales en travers du timon de la remorque pour assurer l'appui de l'ensemble. il faut impérativement que le bateau reste vertical (ou à  peu près)il est facile de le basculer de quelques degrés, tant que l'équilibre proche de la verticale est maintenu
7/j'ai découpé deux gabarits de la dérive dans le carton ondulé, les ai scotchés ensemble et glissé entre les deux feuilles un petit liteau afin de se rapprocher de l'épaisseur réelle de la dérive. cette fausse dérive légère sert à  valider le passage de la dérive. sur ce gabarit, j'ai repéré les deux trous importants; celui de l'axe de la dérive, et celui de l'attache du cable de manoeuvre
8/après plusieurs essais avec mon babarit en situation, j'ai continué à  remonter le bateau jusqu'à  ce que ma fausse dérive puisse rentrer à  la bonne place. j'avais donc la certitude que le passage était possible. le jeu consiste à  présenter la dérive en vertical entre les deux poutres de la remorque, de lever l'avant, et de la ripper en utilisant les rouleaux restant de la remorque jusqu'à  l'aplomb de son emplacement. de temps en temps il faut se gliesser dessous avec une bonne lampe pour voir ce qui peut accrocher. Moi j'ai buté sur 3 points:
- la butée de la dérive s'est bloquée sur la partie supérieur du puit, j'avais trop remonté la dérive par rapport au bateau
- elle a ensuite buté sur le diabolo destiné à  bloquer a dérive en position basse
- le bout de la derive a buté sur le dernier rouleau restant (à  environ 20 cm de l'arriere du saumon.
quand j'ai réussi à  passer, le bateau était hissé d'environ 18-20 cm , posé sur deux buches en travers du timon, et l'équilibre maintenu grace à  deux amares passées dans la charpente du local. (celle ci n'a pas besoin d'ètre très costaud, elle ne sert qu'à  maintenir le bateau en équilibre vertical) j'ai utilisé cete solution avec la charpente car je ne pouvais plus mettre de cales en équilibre sur mes chandelles.
jusque là  j'ai tout fait seul
Quand j'ai été certain d'avoir stabilisé le callage du bateau dans une position ou le gabarit rentrait facilement, j'ai appelé deux copains pour m'aider a mettre la vraie dérive en place. Nous avons utilisé des serres joints pour nous assurer des prises efficaces sur la dérive , et nous avons suivi le mème chemin qu'avec le gabarit. deux à  genoux sous le bateau, le troisieme soulageant avec le cable de manoeuvre. Attention, ce dernier doit ere refixé avant que le trou de fixation ne disparraisse définitivement dans le puit de dérive (d'ou la nécéssité de le tirer assez loin vers l'arriere, au delà  de sa manoeuvre normale, et de l'avoir repéré sur le gabarit)
assez vite, la dérive bascule sur les rouleaux de la remorque, ce qui facilite sa manipulation.
La derniere difficulté était de passer l'axe il faut aligner parfaitement tous les trous, les deux trous du puit de dérive , la dérive (qui fait quand mème dans les 80 kilos), et les deux flasques de callage, sachant que le jeux latéral est quasi nul. Le fait que la manip ait été faite sur la remorque , nous a permis d'utiliser les chevrons pour faire bras de levier et positionner la dérive au mieux. nous avons quand mème cassé l'une des deux flasques et j'ai du en refabriquer une avec une planche de polypropylene (planche à  découper de cuisine heureusement que j'avais prévu, car on aurait du tout arrèter pour une semaine, c'était hier dilmanche). la methode qui a fonctionné a été la suivante.
quand on a été a peu près en position sans les flasques, j'ai glissé un gros tournevis que nous avons chassé avec l'axe definitif, tout en surveillant par en dessous et en manipulant la dérive avec nos leviers. celà  restait possible grace au jeux dus à  l'absence des flasques. nous avons pu alors rentrer l'axe préalablement lubrifié avec du WD 40. mais nous avons chassé la bague de nylon placée dans le trous de la dérive. Retour en arriere en en jouant avec un levier sur la position latérale de la dérive. avec un gros clou nous avons réussi à  replacer la bague en place, avec une surveillance visuelle par en dessous. nous avons alors placé la premier flasque à  l'oeil du coté opposé à  celui par ou nous poussions. l'axe est passé , et nous l'avons chassé avec le gros clou de façon à  pouvoir placer l'autre flasque . Cette derniere a été rentrée en faisant levier sur la dérive par rapport au puit, toujour avec un contrôle visuel depuis le desous et depuis les deux coté du bateau. j'ai pu vérifier le fonctionnement de la dérive dans le puit.
On en est là . il me reste à  remonter mes rouleaux de la remorque, et redescendre progressivement le bateau dessus.


PYCH 27 Avr 2009


Voici comment je suis intervenu pour le blocage de ma dérive.
après avoir constaté que ma dérive n'était pas voilée comme le prétendait le chantier, et devant le refus du chantier d'intervenir, j'ai récupéré mon bateau, et j'ai simplement poncé à  la main les 4 mm d'excroissance que j'avais repéré sur photos. sur cette épaisseur, jai attaqu" une couche de polytyrène et une petite partie du contreplaqué ormant la face du puit. J'ai ensuite repassé une peinture formant pellicule étanche (produit pour le batiment) . Et c'est tout. Peut ètre que cette réparation n'est pas académique, mais pour le moment celà  fonctionne, et compte tenu du temps que m'a fait perdre le chantier auquel j'avais confié le problème, je n'ai pas le temsp de faire mieux. J'y reviendrai peut ètre l'an prochain. J'ai entendu parler de kits de réparation de polystyrène avec toile préimprégnée polymérisant à  la lumière. Celà  doit ètre très bien pour réparer les chocs, des trous ou des faiblesses d'une coque.


milo 27 Avr 2009


Chapeau pour ton remontage de dérive, la manip est osée. Tu aurais pu te simplifier la tâche en utilisant des étais réglables de maçon en guise de béquilles pour ne pas avoir à  jouer sur les chandelles de remorque.
Je ne comprend pas bien ton intervention sur le puits.
Tu parles de polystyrène?
Je crois comprendre que tu as attaqué la peau en polyester du puits ainsi que le CP qui le compose puis recouvert le bois d'une peinture "étanche"?
Je crains que le bois ne reste étanche bien longtemps, les frottements de la dérive auront vite raison de la peinture.


PYCH 28 Avr 2009


Tu as raison, ce n'était pas du polystyrène, mais du polyester
Je n'ai pas modifié le reglage des chandelles, je m'en suis simplement servi pour poser des cales, (chevrons posés entre les rouleaux, avec des cales clouées dessus au fur et à  mesure de la remontée)
En ce qui concerne l'étanchéité du puit, je suis conscient qu'il y a un risque, et je reprendrai celà  au plus tot. En principe, je ne manipule pas la dérive tous les jours, j'ai de l'eau au ponton, et je trouve que celà  stabilisele bateau , mème à  l'arrèt. De plus, bien que les plans semblent montrer que j'ai du attaqué le contreplaqué, je n'en suis pas si sur, pour peu que j'ai pu m'en rendre compte (au toucher), il restait du plastique.
J'ai adopté cette solution, parce que je pensais qu'il y avais très peu de chances que la paroi du puit de dérive reprenne sa place après réfection du lest, comme Gav l'avait entrepris. Donc de toute façon il aurait falu réduire l'excroissance par l'intérieur du puit. et je n'avais que peu de temps pour faire le boulot si je voulais profiter de la saison.
L'étape suivante sera de continuer à  gratter par l'interieur du puit, quitte à  supprimer toute l'épaisseur du contreplaqué qui n'est là  que pour assurer une forme, un peu comme un coffrage perdu, et refaire la face interieure avec ce kit de réparation dont j'ai entendu parler. Je vais voir avec l'un des membres de mon club.
Peut on savoir ou GAV en est de son "chantier"?
à  bientôt


milo 28 Avr 2009


Il n'y a pas à  proprement parler de kit de réparation ou alors pour de toutes petites surfaces. Pour une réparation comme celle que tu envisages ou une construction il faut acheter de la résine polyester et du catalyseur ainsi que du mat de verre (toile de verre non tressée) et du rowing (agencé en en chaîne et trame). Il existe de nombreux guide sur le net pour réaliser une stratification. Voir par exemple sur ce site dans la partie construction: <a href="http://www.jdahec.com/" target="_blank" class="postlink">http://www.jdahec.com/</a>
Ta principale difficulté sera le manque de place pour stratifier, le puits étant assez étroit.


gav 29 Avr 2009


Bonjour à  tous et félicitations pour le remontage de Pych. A la lecture de son travail, je suis bien heureux de disposer de la grue du club, que je peux manipuler moi-mème (petite grue pour tout bateau en-dessous d'une tonne).
J'en suis au remontage du tube dans lequel l'axe de dérive passe. Je l'avais abîmé. Là  je le remplace.
Je n'ai pas trouvé de tube PVC dont le diamètre intérieur corresponde au diamètre de l'axe. Je l'ai donc fait faire dans un atelier local (25€).
Comme je dois le stratifier de l'intérieur, j'attends que les températures ne descendent plus trop la nuit (pour le moment, il fait encore 1° la nuit). Mais ce week-end, cela s'annonce plutôt bien.
Je tâcherai de fournir encore quelques photos.
PS: quelques mesures sur le puits de dérive sont positives : il a repris sa place petit à  petit. Je l'ai quelque peu aidé en plaçant des coins de bois par dessous.


milo 29 Avr 2009


Gav, as tu envisagé de renforcer les flancs du puits pour le maintenir à  cette position? profilé en L ? autre chose?


Mandrake
Mandrake
Admin

Messages : 177
Date d'inscription : 10/09/2018
Age : 59
Localisation : Les Sables d'Olonne

https://start6-bahia.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum