Derniers sujets
» Instruments dans la descente du cockpit
Hier à 16:39 par Mandrake

» Plan du safran
Hier à 16:27 par Mandrake

» Pour les fanatiques du bahia et plus si affinités
Jeu 6 Déc - 11:54 par yves

» Polaires du Bahia
Mar 27 Nov - 18:35 par Eric à alésia

» Sens de montage des haubans sur leur cadène
Ven 23 Nov - 22:57 par Gilles de Saint Nazaire

» Site Nautikal Trek
Ven 23 Nov - 15:44 par Mandrake

» Site Petits Voiliers
Ven 23 Nov - 15:37 par Mandrake

» Équipier en Bretagne
Jeu 22 Nov - 23:08 par Yema

» Marin en bretagne
Mar 20 Nov - 12:49 par Stephane-Vabag


Dérive coincée

Aller en bas

Dérive coincée

Message par Eric à alésia le Jeu 13 Sep - 20:23

Ce sujet est issu du précédent forum. Toutes les contributions qui l’accompagnaient ne sont peut-être pas reproduites ici mais il peut à nouveau être enrichi par votre participation.

Gilles de SN 22 juin 2009

Heuuu non, pas coincé comme sur les pauvres Start 6.
Lors de la dernière régate, impossible de remonter la dérive, sur le bord de prêt précédent, pas de cap pas de vitesse. Ensuite lorsque j'ai voulu remonter la dérive, je me suis bagarré 10 minutes avec les bout. Elle a fini par remonter d'un coup. Je ne sais pas si la vitesse sous spi a ce moment là y a fait quelque chose.

Donc la question: ça vous est déjà arrivé ce genre de problème sur le Bahia ? Des trucs coincés ?

A+
Gilles

Eric à Alésia 22 juin 2009

???????
Ça alors! ?
je ne comprends pas et ça ne m'est jamais arrivé.
En principe la dérive remonte toute seule puisqu'elle flotte.
Sur mon canot, il suffit de libérer du coinceur le bout servant à la faire descendre et par un klong, je sais qu'elle est en haut.
Une fois ou deux c'était un peu dur à la descendre car je n'avais pas repris le bout servant à la remonter (qui sert à rien sauf pendant les gruttages ou échouages) et celui-ci faisait un peu des nouilles dans le puits.
Par contre comme la descente était un peu dure à cause d'un des galets ne tournant pas, je l'ai démonté et diminué d'un poil en longueur pour ne plus qu'il touche les parois du puits.
P'têtre que ta dérive était coincée par des algues???
Mystère...

Bard 23 juin 2009

salut Gille

Moi ça m'est déjà arrivé -et si tu avais fait attention aux divers post tu l'aurais lu-. Le pb s'est résolu tout seul sur une mer un peu forte. Depuis j'évite de laisser la dérive en bas si ce n'est pas nécessaire et je n'ai pas rencontré à nouveau le problème, un comble pour une dérive qui flotte...

bye

Gilles de SN 23 juin 2009

Au détail près que la navigation avec la dérive haute ca fait gagner 0.8 nds a 6 nds (gps)... faire le gain sur un bord 5 milles de spi !! Et c'est sans compter stabilité de routes, pas de mise au tas. C'est vrai ça roule mais avec les barbers, le spi ne bronche pas.

Je pense que j'ai attrapé une saloperie lorsque le bateau c'est posé dans le port du Croisic.
J'ai une possibilité de faire sortir le bateau dans le courant de l'été, je vais voir ça, mais dans un premier temps je vais démonter le dessus de la table et jeter un œil dans le puits.

A+ Gilles

Bard 24 juin 2009

salut Gilles

On est bien d'acc, même si, nous, on ne fait pas de régate. Et d'accord aussi pour la "saloperie". Je ne suis pas sûr que la dite saloperie soit un truc récupéré. Il s'agit peut être d'un genre qui s'installe.

Nous on a rien vu ni dans le puits par le dessus ni par inspection dessous en plongée. Il semble que le pb se soit estompé après un long séjour sur la remorque.

PS (même si ce n'est pas le sujet du post) : pour l'instant nous n'utilisons pas de barber. Faut dire que nous ne hissons pas le spi dans la baston et que par ailleurs le bateau se comporte très bien sous spi.

Cdt

Gilles de SN 8 nov 2009

Bonjour a tous,
J'ai enfin eu la grue disponible au SNO, et j'ai jeté un œil a la fixation de la dérive, quelle surprise, la dérive ne tenait plus que par les vis du coté tribord, plus rien a bâbord. Bon va va que la dérive flotte mais je comprend mieux pourquoi ça cognais. Dans les projet, mettre des tampons en téflon pour limiter le jeu dans la dérive. Je pense que c'est ce jeu qui desserre les vis qui tiennent les plaques.
Les prochaines vis seront en BTS plus fil inox pour les bloquer.
Mercredi la grue devrait être libre et si le temps le permet, je sors tout, les plaques et la dérive et je vous mets toute la suite en photos.

Je pense que l'effet de balancement de la dérive donne du jeux entre les plaques. Sur le mien il y a du Sika, il y a pas mieux pour donner de la souplesse, dans le cas c'est pas le mieux. Je pense quand limitant les mouvement latéraux de la dérive il y a moins de possibilité de desserrage des vis.

Par contre coté tribord, elles sont bloquées pour de bon.

Les BTR se sont des 6 pans creux, elles sont percées d'un petit trou de part en part, ça permet de les bloquer entre elle avec un fil inox, ensuite elles ne peuvent plus tourner. Comme en aviation ou sur les gros bateaux de régates.

A+
Gilles
avatar
Eric à alésia

Messages : 126
Date d'inscription : 12/09/2018
Age : 54
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum